Groupe A: Un Brésil inarrêtable

Cette Coupe du monde va enfin commencer, avec en ouverture un petit Brésil-Croatie. Ce premier match est au combien important et la pression est sur les épaules de la sélection auriverde. Devant (une partie) de son public, l’autre étant en train de manifester ou en dehors des stades, la bande à Neymar est dans l’obligation de ramener un résultat, et avec la manière si possible. Cela calmerait quelque peu les tensions autour de cette fête sportive internationale, qui révèle de plus en plus ses travers à force que la compétition s’approche.

1. 720px-Flag_of_Brazil.svg Brésil

2. Flag_of_Croatia.svg Croatie

3. 1024px-Flag_of_Mexico.svg Mexique

4. Flag_of_Cameroon.svg Cameroun

Malgré de nombreux oiseaux de mauvaise augure, le Brésil ne se cassera pas la gueule dans ce Groupe A. Déjà parce que Neymar, parce que Oscar, parce que David Luiz…et ensuite parce que les rois du ballon rond auront avec eux un joueur en plus. Jugez plus tôt.

Demain ça sera donc soit un festival de buts, soit un score étriqué, soit un nul. Les deux dernières options sont plus probables. Un nul contre les croates serait d’ailleurs considéré comme un accident. Mais pas de panique car derrière il y aura le Mexique et le Cameroun pour se rattraper. On rappelle que le Brésil, depuis le début de la coupe des confédérations 2013 jusqu’à aujourd’hui, c’est 41 buts marqués pour 5 buts concédés en 16 matchs. Tout ça en gardant le même système, et avec une équipe-type bien établi. Le Brésil est paré pour aller chercher son 6ème sacre mondial.

Passons désormais aux autres nations du groupe, car oui il n’y a pas que le Brésil. Néanmoins cette seconde place est maudite, car en cas de qualification, il y a des grandes chances de rencontrer l’Espagne en huitièmes. Qu’importe la Croatie, le Mexique ou le Cameroun ont besoin de passer ce tour.

Les croates d’abord. Ils n’ont pas un tueur en la personne de Davor Suker mais ils ont 3 top players (Mandzukic, Modric, Rakitic) et des joueurs en devenir (Kovacic, Perisic). Ils ont aussi deux brésiliens dans leur effectif (Eduardo, Sammir) mais ça, on s’en fout. Si la sélection au damier n’arrive pas à passer avec cette génération, alors cela sera un terrible échec compte tenu du potentiel de l’effectif. Certes un coup comme en 1998 relève de l’impossible, mais avec deux génies au milieu de terrain, la Croatie devrait s’assurer cette deuxième place.

On ne voit donc pas passer les aztèques et les Lions indomptables. Commençons par le Mexique. El Tri n’a quasiment rien montré lors de la répétition générale de la Coupe des confédérations, si ce n’est la Chicharito dépendance. Pire le niveau de jeu affiché lors de la phase éliminatoire. 2 victoires alors qu’on comptait la Jamaïque, le Panama ou le Honduras. Barrett quoi. Le changement de sélectionneur opéré avant le barrage a sans doute fais un mini-électrochoc, mais insuffisant compte tenu des armes à disposition d’Herrera (un bon duo d’attaquants) et un système de jeu pas encore véritablement rôdé.

Reste le Cameroun. Ca devient une habitude, la préparation des Lions consiste à se chamailler autour des primes avant chaque Mondial. Jusqu’à maintenant ça n’a pas fonctionné alors pourquoi cela serait le cas au Brésil. . Si on ne sait pas quel est l’état d’esprit du collectif, tellement il y a de voix discordantes, on est sûr d’une chose c’est que sa majesté Samuel Eto’o va surêment être décisif mais seulement pour lui. La faute sans doute à un collectif trop axé autour de sa personne. Mais on ne va pas faire nos mauvaises langues, car si les Lions ne passeront pas c’est plus par leur manque d’armes offensives et de milieu créatif. Derrière le trio Eto’o-Webo-ChipoChoupo, on a trois milieux défensifs. Alors Alex Song a la limite un peu plus de potentiel offensif que Makoun ou Enoh mais il manque quelqu’un que diable. On aurait aussi volontiers titularisé M’Bia, qui revient en forme en cette fin de saison.

Il ne reste plus qu’au Brésil de faire le boulot, à la Croatie de ne pas perdre des points bêtement dans ces deux matchs pièges et, au Mexique et au Cameroun d’aligner trois grosses performances pour déjouer nos pronostics.


Notre pronostic:
Jeudi 12 juin
São Paulo 22:00
Bresil 32 Croatie

Vendredi 13 juin
Natal 18:00
Mexique 22 Cameroun

Mardi 17 juin
Fortaleza 21:00
Bresil 20 Mexique

Mercredi 18 juin
Manaus 00:00
Cameroun 12 Croatie

Lundi 23 juin
Brasília 22:00
Cameroun 03 Bresil

Recife 22:00
Croatie 11 Mexique


1. 720px-Flag_of_Brazil.svgBrésil 9 points

2. Flag_of_Croatia.svgCroatie 4 points

3. 1024px-Flag_of_Mexico.svgMexique 2 points

4. Flag_of_Cameroon.svgCameroun 1 point

Vos réactions et votre prono en commentaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s