Le Onze des papys du Mundial

A l’approche des premiers matchs du Groupe C, ce Colombie-Grèce est avant tout le match des vétérans Mondragon, Yepes et Karagounis, les trois papys disputant leur dernier mondial avec leur sélection. Parfois lent mais souvent précieux dans la récupération ou la création du jeu, ils seront indispensables à leur équipe pour venir à bout de cette phase de groupes. A condition de ne pas les traîner comme des boulets.

Onze Papy

Faryd Mondragon

42 ans  – 51 sélections


Mondragon

En une saison à Metz, le portier colombien a réussi à faire en sorte que l’on se souvienne de lui encore aujourd’hui. Mais ça c’était il y a 14 ans. A 42 ans, Mondragon est toujours là, comme si il avait attendu tout ce temps pour revivre une Coupe du monde qu’il n’a pas connu depuis 1998. Il faut dire que Faryd n’a pas un très bon souvenir de ces deux derniers mondiaux. Entre l’assassinat du défenseur cafeteros Escobar, après un but contre son camp en 1994, et une élimination sans fougue en 1998, l’ancien stamboulioute aura à coeur de faire mieux. Seulement voilà, Faryd a pour mission non pas de garder les bois colombiens mais de préparer au mieux Ospina pour qu’il sorte tout les missiles des Eléphants. L’éternel remplaçant d’Oscar Caballero nous manquera après le mondial. On aurait pu penser à Buffon, Howard ou encore Pletikosa. Mais Faryd, c’est un mec qui était là il y a 20 ans, lors de la victoire du Brésil sur l’Italie aux tirs au but. Respect.

Mario Yepes

38 ans – 98 sélections 6 buts


mario-yepes-colombie

La carrière du desperado colombien a commencé il y a de cela 20 ans au Déportivo Cali. Pour autant il faudra attendre l’aventure argentine de River Plate pour voir Mario Yepes sélectionné chez les Los Cafeteros. Vainqueur de la Copa América 2001, Super Mario est encore présent dans la défense de la Tricolor, plus de dix ans après. Et il n’est pas venu au Brésil pour faire de la figuration. Son compère Luis Perea blessé, le capitaine de la Colombie sera le leader de cette défense qui n’a encaissé que 13 en buts en phase éliminatoire. Et Mario en est le grand artisan, avec Opsina, puisqu’il a participé à pratiquement tous les matchs des qualifs. Relais de José Pekerman dans le vestiaire, l’ancien Canari aura à coeur de faire briller le jaune de son pays pour espérer enfin une qualification en huitièmes que toute la Colombie attend depuis 1994.

Daniel Van Buyten

36 ans – 79 sélections 10 buts


V.Buyten

Dany le Rouge doit bien être le seul « vieux » de l’équipe de Belgique. Compte tenu de la génération dorée des moules-frites, Van Buyten fait office de vétéran, avec en prime une participation au mondial 2002. Mais le statut des belges a bien changé depuis ces douze années. Pilier de la défense rouge et toujours compétitif avec le Bayern, l’ancien marseillais aura la lourde tâche de ne pas faire une Sergio Ramos pour confirmer les grands espoirs fondés sur la bande à Hazard.

Rafael Marquez

35 ans – 122 sélections 15 buts


Rafael-Marquez-regresara-Seleccion-Mexico_ALDIMA20130919_0012_3

Le second défenseur central de cette équipe est lui aussi capitaine de sa sélection. L’ex monégasque a une carrière longue comme le bras, avec un passage marquant à Barcelone, mais il est surtout le bonhomme qui a participé à 4 coupes du monde en tant que capitaine. Néanmoins on doute plus de l’apport défensif de Rafa, sa fin de carrière aux New York Red Bulls faisant figure de pré-retraite. C’est mal connaître l’aztèque. De retour au Mexique au FC Léon, il empoche deux titres de champion du Mexique avec son club. En Russie dans 4 ans il aura bientôt la quarantaine, et on pourra certainement encore le voir pour sa cinquième coupe du monde.

Edinson Mendez

35 ans – 110 sélections 18 buts


Edison+Mendez+Australia+v+Ecuador+FExqbLjA-PAl

Il fut un temps où on se souvenait de l’équatorien comme un joueur capable d’envoyer des grosses mines dans les cages adverses. C’était à l’époque où le joueur était en lumière au PSV Eindhoven. Depuis Mister Mendez est retourné au pays et entame un dernier baroude d’honneur avec sa sélection Tricolor. L’homme au trois mondiaux équatoriens (2002,2006 et 2014) a débuté avec l’Equateur en 1999. Quoi de mieux pour clôturer cette carrière internationale que de passer au deuxième tour.

Giorgos Karagounis

37 ans – 135 sélections 10 buts


Karagounis

Le genre de mec intemporel avec les grecs depuis 1999. Précieux en 2004 lors de la victoire de la Grèce à l’Euro, c’est tout naturellement qu’on le retrouve avec le Bateau Pirate au Brésil en 2014. Personne n’est étonné de le retrouver dans les 23 mercenaires. La preuve Fulham a même fait appel à lui à la mi-saison pour tenter de sauver Craven Crottage des flammes de la Championship. Sans succès. Dans une sélection qu’il connait par coeur, puisqu’il en est le capitaine, Giorgos sait que sa Grèce n’est pas favorite, mais comme toujours, elle va créer la surprise.

Andrea Pirlo

36 ans – 109 sélections 13 buts


Pirlo

Devons-nous vraiment présenter le milieu italien? La perle Pirlo éclabousse le jeu de n’importe quelle équipe, et Milan n’aurait certainement dû pas le brader à la Juve où il fait des merveilles. Présent avec la Squadra Azzurra depuis le tournoi olympique de Sydney en 2000,  le métronome italien sera sans doute l’élément qui sortira la Botte de ce groupe de la mort. Le monsieur était tout de même homme du match lors de la finale France-Italie de 2006.

Franck Lampard

35 ans – 105 sélections 29 buts


Lampard

Avant de partir d’Angleterre et de Londres pour couler des jours paisibles avec David Villa à New York, Frankie Lampard a un dernier challenge, celui d’emmener la sélection aux Trois Lions le plus loin possible. Pas mieux qu’un quart de finale en mondial pour l’instant. On se souvient il y a 4 ans de sa phrase monstrueuse non accordée contre l’Allemagne. La Manschafft a ensuite déroulé pour laminer les anglais 4-1. Présent depuis 1999 chez les Three Lions, Lampard a, avec Gerrard, une chance ultime de préparer au mieux la jeune génération pour les échéances à venir. Cela passera déjà par une victoire contre l’Italie.

Didier Drogba

36 ans – 103 sélections 66 buts


Drogba

Il est loin le temps où Drogba était un pâle attaquant du Mans. Aujourd’hui à plus de 100 sélections, le fer de lance des Elephants depuis 2006 n’a toujours pas dépasser le stade du premier tour. Avec son compère Yaya Touré, une génération montante et le duo Gervinho-Kalou, DD a face à lui sa dernière chance de propulser la Côte d’Ivoire dans une autre dimension. La meilleure équipe d’Afrique sur le papier depuis les années 2000 n’a pour l’instant rien prouvé, et rien gagné.

Miroslav Klose

36 ans – 131 sélections 68 buts


Klose

Le record de Ronaldo est en danger. Ses 15 buts en phase finale de coupe du monde pourraient bien se voir détrôner par Air Klose. (14 buts) Présent depuis 2002 en Coupe du monde sur le front de l’attaque allemande, on a souvent cherché à remplacer le prolifique buteur. En vain. Et ce n’est pas un Gomez en méforme qui lui dira le contraire. Le genre d’attaquant qui même à 36 ans, peut encore faire basculer un match. Un vrai renard.

Noël Valladares

37 ans – 122 sélections


Valla

C’est au Real que Valladares commence sa carrière en 1997. Au Real Comayagua bien entendu. Si Noël est en attaque c’est parce qu’à ses débuts il avait un peu de José Luis Chilavert en lui, il pouvait aussi bien évoluer gardien de but qu’attaquant. Par la suite le gardien hondurien participera aux JO de Sydney avec sa team nationale pour le tournoi de football. Solide capitaine du Honduras, le gardien du CD Olimpa garde un excellent niveau puisqu’il a été désigné meilleur gardien de la Gold Cup en 2011. Assurément un barrage de poids pour l’attaque des Bleus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s