Ces équipes qui ont perdu gros en un match

Un seul match a été joué dans chaque groupe et pourtant certaines équipes ont déjà perdu très gros lors de ce premier round. Défaites immérités, fiasco collectif, match nul sans saveur ou encore pâles prestations … tour des sélections qui doivent se reprendre et parvenir à l’exploit pour se qualifier.

Cameroun
Groupe A – Défaite 1-0 contre le Mexique


Eto'o

C’était LE match à ne pas rater. Et pourtant les Lions Indomptables l’ont fait. Pour autant la prestation du Cameroun a été loin d’être dégueulasse sous la pluie torrentielle de Natal. Mais voilà, il manquait du mordant dans la bande à Eto’o, où seuls Choupo-Moting et une tête bien sentie de Moukandjo ont permis à Roger Milla de rêver à un exploit comparable à  celui de 1990. Alors raison  quelle est la raison de l’échec? Crise des primes? Manque de collectif? Etoodépendance? Vaste question.  C’est surtout le manque d’un milieu créatif et le peu de solutions offensives qui rendent la tâche pour Volker Finke bien compliquée. Quand on sait que la fédération camerounaise et le gouvernement aiment mêler leur nez dans les affaires des Lions, le Cameroun ne semble pas être dans les meilleurs dispositions pour venir à bout de la Croatie et espérer un nul contre un Brésil sans imagination.

Espagne
Groupe B – Défaite 5-1 contre les Pays-Bas


Espagne

Un pénalty et un siège de la défense batave et puis … plus rien après l’égalisation de Air Van Persie. Un fiasco collectif qui a commencé dès la deuxième période, avec un Robben qui s’amuse face à une défense de district Ramos-Piqué. Pire que ça, même Casillas avait laissé son mental au vestiaire. Ce méchant coup sur la tête rend la tâche bien compliquée pour les hommes de Del Bosque. Néanmoins la Roja a la possibilité d’étraîner un nouveau 11 ou bien de relancer une équipe revancharde de laver l’affront qu’elle a subit. Autre élément important, les espagnols avaient perdu leur premier match contre la Suisse dans la phase de groupe du Mondial 2010. On était certes loin du fiasco de vendredi, mais cette courte défaite n’avait pas empêché les ibères de devenir champions du monde. Le prochain duel sera contre le Chili et si l’Espagne ne veut pas revivre le crève coeur de 1998, il lui faudra impérativement retrouver son niveau de jeu. Car les chiliens le savent, une victoire et c’est la possibilité d’accéder aux huitièmes, en évitant le Brésil.

Uruguay et Angleterre
Groupe D – Défaite 3-1 contre le Costa Rica
Groupe D – Défaite 2-1 contre l’Italie


England

Ce n’est pas forcément le résultat d’Uruguay-Costa Rica qui est inquiétant, c’est plus la prestation de la Celeste. Sans inspiration, bouffé par les Ticos et incapable de se défaire de la ligne défensive costaricaine. On parle quand même d’une équipe qui n’a aucun grand nom en défense et qui s’en est pris trois contre le Japon au début du mois. Mais voilà, l’Uruguay sans Suarez ressemble plus à la Jamaïque qu’autre chose. Autant nous ne sommes pas trop inquiet pour l’Espagne, autant vu le banc uruguayen, on ne voit pas comment une équipe fantomatique pourra espérer quelque chose contre des anglais joueurs.

Car oui, l’Angleterre a perdu gros aussi ce samedi à Manaus. Plus dangereuse mais brouillonne, la bande à Rooney s’est incliné contre une Italie opportuniste. Elle va donc avoir le droit de disputer sa finale, jeudi, contre l’Uruguay. Le perdant de ce match n’aura pratiquement aucune chance de se qualifier au second tour. L’Angleterre a moins le couteau sous la gorge car un exploit contre le Costa Rica lors du dernier match peut sauver les Three Lions. Mais le perdant de ce match jeudi sera pratiquement condamné.

Nigéria
Groupe F – Nul 0-0 contre l’Iran


Nigeria Iran

Si la prestation des Iraniens avait été à la hauteur de celle du Costa Rica, on aurait certainement pas mis le Nigéria dans cette liste. Mais voilà, les Super Eagles ont été inoffensif face à une équipe perse sans réelles options offensives. Pire, Enyema a sauvé son équipe d’une défaite improbable. Il reste donc au Nigéria à jouer les deux plus grosses formations du groupe, tout en sachant que le prochain match contre la Bosnie est déjà une finale. Une victoire et c’est les huitièmes, tout autre résultat les mettant dans une position délicate. Même en imaginant deux matchs nuls, on voit mal la Bosnie de Dzeko revenir la queue entre les jambes d’une confrontation contre l’Iran. A suivre.

Ghana et Portugal
Groupe G – Défaite 2-1 contre les Etats-Unis
Groupe G – Défaite 4-0 contre l’Allemagne


Portugal

La première défaite la plus inquiétante de ce groupe est certainement celle du Ghana. Sans solution face au bloc américain, le but de Brooks a crucifié les espoirs de Gyan de voir une nouvelle fois le deuxième tour. Le prochain match est face à l’Allemagne, et à moins d’un incroyable concours de circonstances, les Blacks Stars devront réaliser l’exploit de ne pas perdre contre la Manschafft et d’obtenir la victoire contre les Portugais.

Cristiano Ronaldo et sa bande ne sont pas dans une position favorable. Avec une différence de buts de -4 et un niveau de jeu inquiétant, il ne faudra pas se rater contre les Etats-Unis. Même avec une victoire, il y a fort à parier que les portugais traîneront le hat trick de Müller comme un boulet. Joachim Löw a fait le plus dur et il va largement pouvoir faire tourner son effectif, tout en sachant que sur son banc il a encore Podolski, Schweini ou Klose.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s