Attaquants

Rooney
Wayne ROONEY
28 ans – 1m78
90 sélections 38 buts
MANCHESTER UTD
40 matchs
19 buts 22 assists
Sturridge
Daniel STURRIDGE
24 ans – 1m88
10 sélections 3 buts
LIVERPOOL
33 matchs
25 busts 9 assists
Welbeck
Danny WELBECK
23 ans – 1m83
21 sélections 8 buts
MANCHESTER UTD
36 matchs
10 buts 6 assists
Lambert
Rickie LAMBERT
32 ans – 1m88
4 sélections 2 buts
SOUTHAMPTON
39 matchs
14 buts 11 assists

Le monde est parfois cruel. Julio César est retenu à la coupe du monde et son compère de Toronto Defoe ne l’est pas.  Jermain aurait peut-être retrouvé du temps de jeu de Tottenham grâce à la forêt de Sherwood. Mais seul un devin pourrait nous dire si il aurait tout de même été retenu. Car le front de l’attaque c’est désormais la priorité de Sturridge. Longtemps inutilisé à Chelsea, Dany le rouge a enfin montré qu’il fallait donner sa chance aux jeunes anglais dans les clubs top niveau.  Le Red en a planté la bagatelle de 25 marrons cette saison. Derrière, c’est le très british Rickie Lambert qui pourra démontrer la puissance anglaise. Non cette fois-ci ça ne sera pas la blague Caroll mais un vrai joueur physique, connaisseur de l’anti-chambre de la Premier League et un grand buteur (542 matchs pour 209 buts). Il a aussi réussi à prendre le bon wagon car il a été efficace quand on a fait appel à lui (1ère sélection 1er but). Danny Welbeck ne connaît pas le même succès que Sturridge, même si Manchester United laisse plus sa chance aux joueurs formés localement que la Rolls Chelsea. L’attaquant mancunien n’est pas un top buteur et Hodgson a bien compris qu’il serait plus efficace sur l’aile gauche avec sa vitesse. On garde le meilleur pour la fin. Wayne Rooney. Shrek pour les intimes. En bon samaritain l’historique man d’Old Trafford ne joue pas au front de l’attaque mais en 9, alignant les buts et les assists. Pour autant Wayne a terminé meilleur buteur de la phase de qualif avec 5 puddings. Indispensable à la sélection, comme il l’est à Manchester. Si United n’a pas terminé derrière Aston Villa c’est en partie grâce à lui. Et si les Lions sortent de ce groupe, il n’y sera pas étranger.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

En un coup d'oeil, toute l'actu sur le Mundial 2014.

%d blogueurs aiment cette page :