Colombie

900px-Flag_of_Colombia.svg
Classement FIFA: 8ème

Passé en Coupe du Monde:
5ème participation
Non qualifié en 2010
Huitième de finaliste en 1990

L’équipe probable

Formation Colombie

Une Colombie décaféiné
Pronostic: Sans El Tigre, un 1/8 de finale serait déjà bien

C’est l’histoire d’une sélection sud-américaine qui rêvait de faire un coup au Mondial 2014 grâce à sa génération dorée, portée par un Tigre. Seulement voilà, El Tigre s’est fait abattre en pleine jungle de la Coupe de France et depuis les objectifs de la Tricolor sont redescendus à la baisse. Pourquoi? Tout simplement parce que Falcao c’est 9 buts sur 27 graines de café plantées dans les buts adverses en qualifications. Mais bon trêve de pessimisme. Si la Colombie espérait faire quelque chose de grand au Brésil, ce n’était pas seulement grâce à sa meilleure mitraillette, mais bien parce que le potentiel offensif des Cafeteros est séduisant. Si un Falcao se blesse, les sud-américains ont quatre attaquants performants en club prêt à dégainer. On peut néanmoins élever quelques doutes sur le vrai niveau d’un Jackson Martinez, qui enchaîne les buts dans la modeste Liga Sagrès sans confirmer en sélection. Dans le rôle des animateurs de couloir, on retrouvera le crack James Rodriguez et les dreadlocks de Cuadrado. Deux mecs qui vont faire souffrir les défenses adverses avec un duo d’attaquants efficaces (on pense à Bacca et Gutierrez). Alors on peut se dire que comme toute sélection américaine, on privilégié l’offensif sur le défensif et que cette équipe est une passoire, mais là encore c’est mal connaître cette Colombie 2.0. 13 buts concédés en 16 matchs de qualifs, dans un groupe d’attaquants argentins, chiliens et uruguayens, personne n’a fait mieux, même pas l’Argentine. Malheureusement cette solidité défensive va être remis en question. En effet, José Pekerman a du chopper la poisse avant le Mondial. Dans sa pré-sélection, il a vu quatre joueurs déclarés forfait. Falcao bien sûr, mais le deuxième forfait le plus important est sans doute celui du défenseur et ancien madrilène Luis Perea (70 sélections). La seule stat qui rassure c’est que la charnière Yepes-Zapata a déjà fonctionné durant la phase éliminatoire, sans vraiment faire de toile. C’est donc en tête de série et favori du Groupe C que se lance la Colombie dans un Mondial qu’elle espère plus performant qu’en 1990 ou en 1994, où sa génération dorée du moment c’était empêtré dans les Lions de Roger Milla et dans le malheureux événement autour d’Andrès Escobar. Dans un groupe homogène, le plus gros danger viendra des Eléphants ivoiriens. Mais les colombiens ne devront pas sous-estimer des grecs malins et des japonais qui n’ont rien à perdre. Après la qualification acquise, il y aura un duel  en huitième contre un gros poisson de ce Mondial (Uruguay, Angleterre, Italie). Quand au pronostic, tout dépendra du tranchant des attaques colombiennes.

Pekerman
Le sélectionneur
José Pekerman – 64 ans
Avec la Colombie
Sélectionneur depuis Janvier 2012

 

Qualifications pour le Mondial

Qualifs Colombie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

En un coup d'oeil, toute l'actu sur le Mundial 2014.

%d blogueurs aiment cette page :