Défenseurs

Défenseurs latéraux

Assou-Ekotto
Benoit ASSOU-EKOTTO
30 ans – 1m78
20 sélections
QPR
32 matchs
2 assists
Bedimo
Henri BEDIMO
29 ans – 1m80
29 sélections
LYON
51 matchs
1 but 11 assists
Nyom
Allan NYOM
26 ans – 1m88
7 sélections
GRENADE
36 matchs 2 assists
djeugoue
Cédric DJEUGOUE
21 ans – 1m84
2 sélections
COTON SPORT
Aucune stats

Comment concilier deux excellents arrières gauches avec les personnes de Assou-Ekotto et Bedimo? Le coach Finke est encore dans le flou pour composer son équipe type pour le mondial, mais il semble que l’ancien Spurs soit préféré au lyonnais. Le Gone pourrait toutefois aider sur le front gauche de l’attaque. Sur l’aile droite, le polyvalent Alla Nyom semble être le candidat idéal.  Bien que le joueur de Grenade soit retenu, tout laisse à penser que le sélectionneur va vouloir rassuré une défense en manque de repères (5 buts concédés contre le Portugal, 2 contre le Paraguay). Finke titularisera peut-être son Pascal Chimbonda, Djegoue. Néanmoins Nicolas N’Koulou pourrait donc être décalé sur la droite, à défaut d’avoir le Njanka de 98, laissant derrière lui une charnière centrale solide.

Défenseurs centraux

Chedjou
Aurélien CHEDJOU
28 ans – 1m84
29 sélections 1 but
GALATASARAY
33 matchs 4 buts
N'Koulou
Nicolas N’KOULOU
24 ans – 1m80
45 sélections
MARSEILLE
46 matchs 2 buts
Matip
Joël MATIP
22 ans – 1m93
20 sélections
SCHALKE 04
42 matchs 4 buts 2 assists
Nounkeu
Dany NOUNKEU
28 ans – 1m84
14 sélections
GALATASARAY
21 matchs 3 assists

Rigobet Song regardera ses compatriotes à la maison, le jeune retraité était de chaque sélection camerounaise depuis le mondial 1998. Il y a beaucoup d’incertitudes dans cette défense en manque de sérénité. Volker Finke n’a toujours pas trouvé la solution miracle pour composer sa charnière centrale. Si on avait un conseil à lui donner, une charnière Chedjou-Matip semble la plus solide. Le premier s’éclate en Turquie où il a réussi à passer la phase de groupes de la LDC aux dépens de la Juve. Le second a réalisé une saison solide en Allemagne ponctué d’une qualification en Champion’s League de Schalke 04. N’Koulou régresse de saison en saison dans l’inconstant OM, mais repositionner Nico à droite ne serait pas une mauvaise idée. Finke se passera par contre de Kana-Biyik. Sa prestation désastreuse en Coupe de France lui a certainement porté préjudice, ou alors serais-ce encore une affaire plus sombre.  Un Sébastien Bassong n’aurait peut-être pas été de trop, bien que Norwich ait été tout aussi décevant que le rennais. C’est finalement Nonkeu et sa polyvalence qui seront de la partie au brésil. Mais pour l’instant, l’urgence est à la stabilité en défense si le Cameroun veut espérer faire un coup comme en 1990. Ca n’en prend pas le chemin avec la récente défait 2-1 contre le Paraguay, dernière de la phase qualificative AmSud. Néanmoins le coach devrait ne pas nous écouter, aligner Chedjou et N’Koulou, et reprendre l’avion une fois éliminé du Groupe A.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

En un coup d'oeil, toute l'actu sur le Mundial 2014.

%d blogueurs aiment cette page :