Défenseurs

Défenseurs centraux

Medel
Gary MEDEL
26 ans – 1m71
60 sélections 5 buts
CARDIFF
35 matchs 1 but
Jara
Gonzalo JARA
28 ans – 1m78
65 sélections 3 buts
NOTTINGHAM FOREST
39 matchs
Rojas
José ROJAS
30 ans – 1m76
18 sélections 1 but
UNIV. DE CHILE
25 matchs 2 assists

Souvent le point faible des sélections d’Amérique du Sud, le Chili ne déroge pas à la règle, mais Marco Bielsa avait trouvé la parade en 2010 avec un 3-4-3 innovant. Malheureusement même si le coach Sampaoli perpétue cette tactique qui porte ses fruits, la charnière centrale semble bien faible face aux écuries européennes.  La défense des Andes a encaissé autant de buts (25) que l’Uruguay en qualifications. Le plus inquiétant est l’absence de Marcos Gonzalez en défense, qui avait pourtant joué une grande partie de la campagne qualificative. Ca sera donc au capitaine d’El Equipo de Todos, Gary Medel, d’être solide avec ces deux compères. Si Gonzalo Jara étrenne sa carcasse dans les championnats anglais depuis pas mal de temps, on ne connait pas grand chose de José Rojas. On aurait préféré  le mercenaire Waldo Ponce pour rassurer les espoirs chiliens. Ca sera toutefois tout juste suffisant pour espérer finir ce Groupe B avec 3 clean sheet. Il ne faut pas enterrer trop vite cette défense néanmoins, ils n’ont pris qu’un petit but face à l’Allemagne en amical en mars. Bon c’était contre l’équipe B. On ne va pas parler non plus des 2 buts que l’Egypte vient de leur claquer aussi. Esperanza!

Latéraux

Isla
Mauricio ISLA
26 ans – 1m76
46 sélections 2 buts
JUVENTUS
27 matchs 2 buts 2 assists
Mena
Eugénio MENA
25 ans – 1m73
24 sélections 3 buts
SANTOS
39 matchs 3 assists
Fuen
José FUENZALIDA
29 ans – 1m70
23 sélections 1 but
COLO COLO
17 matchs 4 buts 7 assists
Miiko
Miiko ALBORNOZ
23 ans 1m80
2 sélections 1 but
MALMÖ
31 matchs 1 but 2 assists

Sans aucun doute la meilleure force du collectif chilien. Les latéraux sont l’essence même de ce 3-4-3. En phase défensive les latéraux deviennent défenseurs, et lorsque que le contre arrive place à des ailiers qui savent manier le ballon. Encore faut-il avoir des latéraux qui fassent rêver. Le crack d’Udine n’est plus. Mauricio Isla fait face à une forte concurrence à la Juve et Conte le fait jouer un peu où il veut. Avec le Chili il occupera le côté droit, avec en soutien le Fuenzalida solide de Colo Colo. Sur le flanc gauche le joueur de Santos Mena ne sera pas dépaysé durant le mondial. La surprise du chef Sampaoli se situe  derrière Mena, avec la sélection du jeune chilo-suédois Miiko Albornoz. Difficile de dire si ces latéraux là vont véritablement inquiéter les défenses bataves et espagnoles, mais une chose est sûre il y aura du spectacle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

En un coup d'oeil, toute l'actu sur le Mundial 2014.

%d blogueurs aiment cette page :