Défenseurs

Défenseurs latéraux

Guardado
Andres GUARDADO
27 ans – 1m69
100 sélections 14 buts
BAYER LEVERKUSEN
29 matchs 1 assist
Aguilar
Paul AGUILAR
28 ans – 1m77
26 sélections 3 buts
AMERICA MEX
21 matchs 1 but 1 assist
Layun
Miguel LAYUN
25 ans – 1m76
11 sélections 2 buts
AMERICA MEX
21 matchs
3 buts 1 assist

Herrera l’a bien compris, pour éviter le même mélodrame de l’élimination de la Coupe des confédérations, il faut renforcer sa défense et s’appuyer sur ses forces. Hormis Chicharito, le Mexique compte dans ses rangs de bons latéraux offensifs. Le plus connu est Guardado, mais l’expérimenté aztèque n’a jamais pu s’exprimer à son poste de prédilection que ça soit à Valence ou lors de son prêt foireux à Leverkusen. Il sera donc là, sur l’aile gauche, pour faire des allers-retours attaque-défense. Le même rôle est dévolu à Aguilar côté droit, bien que son compère Layun pousse pour prendre la place sur cette aile (2 buts en amical contre Israël). A voir si ils auront assez d’essence pour dépasser Marcelo à la course.

Défenseurs centraux

Rafa
Rafaël MARQUEZ
35 ans – 1m82
120 sélections 15 buts
LEON
25 matchs 1 but
Cisco Rodriguez
Francisco RODRIGUEZ
32 ans – 1m91
90 sélections 1 but
AMERICA MEX
17 matchs 1 but
Moreno
Hector MORENO
26 ans – 1m82
50 sélections 1 but
ESPANYOL BARCELONE
37 matchs 1 but 2 assists
Salcido
Carlos SALCIDO
34 ans – 1m72
117 sélections 10 buts
TIGRES
20 matchs
1 but 2 assists
REYES
Diego REYES
21 ans 1m89
12 sélections
FC PORTO
32 matchs 3 buts

Un page va se tourner après le mondial brésilien. Rafa Marquez et Rodriguez feront certainement leurs adieux à la sélection mexicaine pour laisser place à la relève. En attendant les deux trentenaires vont devoir élever leur niveau de jeu pour montrer une autre image que contre le Costa Rica ou l’Honduras. Pour se faire, le solide Moreno de l’Espanyol sera là pour épauler deux joueurs en manque vrai challenge. Surtout pour Rafà, le capitaine des despérados, qui en a enfin fini avec son stage Red Bull à New York pour retourner au pays. En guise d’accompagnement, Herrera s’appuit une nouvelle fois sur l’expérience d’un Carlos Salcido, qui mériterait lui aussi de faire partie du 11 titulaire. Pour finir Diego Reyes remplit le wagon défensif. Pas une mauvaise idée quand on sait que dans 4 ans il ne restera plus que lui et Moreno.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

En un coup d'oeil, toute l'actu sur le Mundial 2014.

%d blogueurs aiment cette page :