Milieux

Milieux défensifs – Milieux centraux

Rios
Edigio Arevalo RIOS
32 ans – 1m68
54 sélections
MORIELA (MEX)
8 matchs
Gargano
Walter GARGANO
29 ans – 1m69
61 sélections 1 but
PARME
23 matchs 1 but 1 assist
Gonza
Alvaro GONZALEZ
29 ans – 1m76
41 sélections 2 buts
LAZIO
30 matchs 1 but 2 assists
Diego
Diego PEREZ
34 ans – 1m77
89 sélections 2 buts
BOLOGNE
27 matchs

En voyant le milieu de terrain on se serait dit que les postes étaient réservés à Gargano et Diego Perez. Si c’est le cas pour le parmesan, Diego Perez n’est plus le titulaire de cette sélection, sa piètre saison à Bologne explique cela. C’est le petit Edigio Arevelo Rios qui fera le travail de sape avec Walter. Pourtant Rios a peu joué au Mexique et avant ça il était avec les Chicago Fire en MLS. On conseillerait à Tabarez de s’appuyer tout de même sur l’ancien monégasque, plus apte à jouer les rencontres décisives. Derrière ce mic mac, Gonzalez ne sera pas titulaire semble t-il, malgré une saison solide avec la Lazio.

Milieux offensifs – Ailiers

Cristian Rodriguez
Cristian RODRIGUEZ
28 ans – 1m78
71 sélections 7 buts
ATLETICO
39 matchs
1 but 2 assists
Lodeiro
Nicolas LODEIRO
25 ans – 1m69
26 sélections 3 buts
BOTAFOGO
25 matchs
5 buts 3 assists
Stuani
Christian STUANI
27 ans – 1m86
9 sélections 3 buts
ESPANYOL
39 matchs
7 buts 5 assists
Ramirez
Gaston RAMIREZ
23 ans – 1m83
28 sélections 1 but
SOUTHAMPTON
22 matchs
3 buts 4 assists

Tabarez a le choix dans sa tablette offensive. Cristian Rodriguez est d’office titulaire, précieux durant la phase de qualifs AmSud où il a été le troisième joueur le plus utilisé derrière Cavani et Suarez. Sur l’aile droite il y a un peu plus de difficultés. Le petit génie Lodeiro peine à confirmer, que ça soit à l’Ajax ou au Brésil. Le sélectionneur en a donc profité pour tester d’autres options, comme Stuani, auteur d’une bonne saison en Liga et alignant 3 buts avec l’Uruguay durant la campagne qualificative. Tabarez devrait toutefois privilégié Nicolàs et donner à Christian un rôle de super-sub. Les apparitions de Gaston Ramirez sont plus rares, jouant un rôle de remplaçant. Le crack uruguayen n’a pas démontré tout le bien qu’on dit de lui en Premier League.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

En un coup d'oeil, toute l'actu sur le Mundial 2014.

%d blogueurs aiment cette page :